LA FACT



La compagnie FACT est née en 2013 de la rencontre de quatre artistes au sein de l’INSAS ; Aurélien Labruyère, François Gillerot, Clément Goethals et Jean-Baptiste Delcourt.

La FACT permet la création de spectacles émanant de l’un ou de plusieurs d’entre nous et d’en soutenir d'autres venants d'artistes différents. Se confrontent alors aujourd'hui d'autres acteurs et metteurs en scènes, des créateurs, des administrateurs, etc.. Grâce à toutes ces énergies, la FACT devient un espace d'échange et de discussion collective qui imagine son avenir au quotidien.

Dans cet élan de mutualisation, dès la naissance de la compagnie, nous avons proposé notre soutien à des artistes isolé.e.s ou débutant leur création ; soutien à la carte, que cela soit logistique, administratif et productif ou encore un regard artistique. Au fur et à mesure des créations, nous apprenons ensemble, cherchons ensemble, inventons ensemble, chacun dans notre rôle.

Regards également portés vers l’extérieur, nous avons établis des collaborations fortes avec la France, la Suisse et le Québec, et prochainement l’Islande et l’Amérique du Sud. Et toujours dans cet élan de mutualisation, nous avons intégré le BOCAL dès sa naissance, faisant partie des jeunes compagnies non-subventionnées.

Nous rêvons un théâtre en liberté, qui met notre idée du « Réel » en question, et joint nos imaginaires l'espace d'une représentation. Émancipés du désir constant de nouveauté factice que notre monde impose, nous préférons la recherche sincère et perpétuelle de la beauté et de la vérité. Les créations de la compagnie FACT, à la mesure de leur champs d'action, veulent apporter leur petite pierre à cet édifice qu'est l'Art service de tous! Qu'importe les supports que nous utiliserons, car la diversité des formes que nous créons, nous prouvent que tous les univers se répondent, dès lors qu'ils convergent vers notre nécessité d'enfin prendre la parole!




Un groupe théâtral à l’âme puissante, où le dialogue est roi. « Tout seul, on est précaire. Le système nous programme pour être des concurrents. On a décide de refuser cette injonction et de faire route ensemble ». La preuve, tout bientôt, par En attendant l'ennemi, où les quatre artistes seront tous sur le plateau et tous metteurs en scène. « On est très soudé. Être plusieurs, c’est mettre l’esprit en mouvement. J’estime que notre collectif est bien plus intéressant que ma petite personne».
Laurent Ancion - Journaliste