L'appel du mutant

Je suis comme un négatif qu’on a plongé dans un révélateur, et là toutes les couleurs sont en train de sortiret d’exploser... C’est une aventure aussi d’être malade!

Patient de l’hôpital Saint-Louis de Paris

Après de nombreuses recherches sur l’expérience de la maladie, en particulier celle du cancer, j'ai commencé à rêvé à la représentation de ce temps latent dans lequel plonge un individu qui en est atteint. Un temps lattent, jusqu'à quand? Jusqu’où? Un temps pour accepter l'inacceptable? Fascinée par le chemin que parcourent ces gens — et il s’agit bien ici de fascination, d’un mélange d’effroi et de curiosité — j'ai commencé à rêver à la représentation de ce temps comme un temps offert, et à des êtres qui prendraient leur revanche contre la fatalité par le biais de la représentation. Au sein de cet espace-temps distordu, se penser "en devenir" resterait une nécessité, afin de pouvoir entamer avec humour et fantasme un chemin vers la résilience, et quelle qu’en soit l'issue, vers la liberté.

J'ai réunis une équipe de travail pour une période de recherche, dont les membres ne se connaissaient pas, et avec qui, pour la plupart je n'avais jamais travaillé. Nous nous sommes concentrés ensemble afin de mettre en branle ce sujet, afin de le définir ensemble, de le confronter à l’expérience du plateau, à nos désirs, à notre regard de jeunes femmes et à nos peurs aussi.

Conception Lucile Charnier

Interprétation Lucile Charnier / Mercedes Dassy / Adèle Zouane

Collaboratrices techniques et artistiques Amélie Géhin / Justine Denos

Intervenante / Psychologue clinicienne Emma Gillard

Etapes de création
Résidence au Théâtre de la Balsamine / Septembre 2016

Production
Cie F.A.C.T.

Avec l'aide de
la Fédération Wallonie-Bruxelles - service du théâtre

Soutenu par
Théâtre de la Balsamine